Fêtes d'Arvor – Gouelioù an Arvor

Historique des Fêtes d’Arvor

 

drapeaux défilé -Dimanche 26 août 1928 : première Fête d’Arvor

Francis Decker, futur maire de Vannes, organise pour la 1ère fois une fête folklorique « Fête d’Arvor ».

A cette occasion, Vannes intra-muros connut ses premières illuminations. Des défilés folkloriques sillonnent la ville enceinte avec des groupes extra-morbihannais.

En 1965, renouveau des fêtes, avec l’élection de la reine du pays vannetais, afin de favoriser la mode des costumes ancestraux et associant à cette élection les cercles celtiques. Les candidates étaient originaires des communes voisines de Vannes (sans précision) et vêtues d’un costume local breton.

Le Pays d’Arvor

Extrait d’un article de J.P.Quiguer , les paysages, in Bretagne éd. Bonneton.1991.:

« La distinction principale établie traditionnellement entre les paysages bretonscarte-pays-de-vannes_petit sépare le pays du bord de mer ou « Armor » de celui de l’intérieur ou « Ar goat ». En effet si l’on considère une bande côtière de 15 kilomètres de profondeur soit 22% de la superficie totale, on y rencontre 50% de la population. »
Le terme « Ar Vor » ou « Ar Mor » , mot breton désignant le rivage, a été repris au XX ième siècle par les géographes pour désigner les régions littorales bretonnes, en opposition à l’Argoat, ou « pays des bois » de la Bretagne intérieure.
Si l’on retient cette définition, toutes les communes situées à l’intérieur de cette bande de 15 km peuvent être considérées comme partie intégrante, et constituante, de l’Armor ( soit environ 80 communes pour le département du Morbihan, (îles non inclues )

Arvor - Antoinette Carado 1933